Prières.

Nous sommes invités à nous unir à tous les membres de notre paroisse et tous les hommes.

Nous sommes invités à nous unir les uns les autres par la prière. En voici quelques unes pour nous aider:

* Site belge très riche : http://prier.be/

Prière du Saint-Père :

« Ô Marie, Toi qui resplendis toujours sur notre chemin comme un signe de salut et d’espérance. Nous comptons sur toi, Salut des malades, qui, auprès de la croix, s’est associé à la douleur de Jésus, en maintenant ferme ta foi. Toi, Salut du Peuple romain, tu sais ce dont nous avons besoin et nous sommes sûrs que tu y pourvoiras pour que, comme à Cana de Galilée, reviennent la joie et la fête après cette épreuve. Aide-nous, Mère du Divin Amour, à nous conformer à la volonté du Père et à faire ce que nous dira Jésus, Lui qui a pris sur lui nos souffrances et s’est chargé de nos peines pour nous conduire, à travers la croix, à la joie de la résurrection. Amen. » « Sous ta protection, nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu, a conclu le pape. Ne méprise pas les suppliques de ceux d’entre nous qui sont dans l’épreuve, et délivre-nous de tout danger, ô Vierge glorieuse et bénie. »« Ô Marie, Toi qui resplendis toujours sur notre chemin comme un signe de salut et d’espérance. Nous comptons sur toi, Salut des malades, qui, auprès de la croix, s’est associé à la douleur de Jésus, en maintenant ferme ta foi. Toi, Salut du Peuple romain, tu sais ce dont nous avons besoin et nous sommes sûrs que tu y pourvoiras pour que, comme à Cana de Galilée, reviennent la joie et la fête après cette épreuve. Aide-nous, Mère du Divin Amour, à nous conformer à la volonté du Père et à faire ce que nous dira Jésus, Lui qui a pris sur lui nos souffrances et s’est chargé de nos peines pour nous conduire, à travers la croix, à la joie de la résurrection. Amen. »

« Sous ta protection, nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu, a conclu le pape. Ne méprise pas les suppliques de ceux d’entre nous qui sont dans l’épreuve, et délivre-nous de tout danger, ô Vierge glorieuse et bénie. »

Prière à Notre-Dame de Bon-Espoir
O Vierge sainte,
O Mère compatissante,
Vous avez protégé nos anciens chevaliers,
Vous avez délivré cette ville des attaques de l’ennemi,
Vous avez secouru nos pères au milieu de leurs épreuves.
Vous exaucez toujours, les prières de ceux qui viennent à vous en gémissant.
Voyez les peines qui nous affligent et les maux qui nous accablent ; ne nous abandonnez pas.
Jetez sur nous, un regard de miséricorde.
Nous venons à vous, aujourd’hui en toute confiance, parce que vous êtes Notre-Dame de Bon-Espoir.
Réalisez pour nous la promesse que renferme votre beau nom, et nous continuerons toujours de vous servir et de vous aimer.
Amen.
Notre-Dame de Bon-Espoir, priez pour nous.
Notre-Dame de Bon-Espoir, priez pour nous.
Notre-Dame de Bon-Espoir, priez pour nous.

 

Prières à Saint Joseph :

« Joseph, toi le chaste époux de la Vierge Marie, aide les couples à retrouver la ferveur de leur premier amour, et la grâce du sacrement qu’ils se sont donné mutuellement. Assiste-les afin de dépasser les conflits, ouvre-les au pardon réciproque. Nous confions à ta paternelle sollicitude les couples stériles. Protège les fiancés dans le désir de se donner l’un à l’autre, dans le respect de chacun et en toute liberté. Que leur cœur s’ouvre largement à l’accueil des enfants qui naîtront de leur amour.

Joseph, gardien de la Sainte Famille, nous te présentons chacune de nos familles. Nous implorons, par l’exemple de ton courage et de ta docilité à l’Esprit-Saint, d’assumer avec fidélité et sagesse les responsabilités éducatives et familiales que tu leur as confiées. Que nous puissions témoigner de notre foi à nos enfants d’abord dans notre manière de vivre. Par la prière de St Joseph, Seigneur, bénis toutes les familles de la terre.

Joseph, au temps de l’épreuve, nous nous rappelons que tu as retrouvé l’Enfant Jésus après l’avoir cherché avec angoisse. A l’heure du doute et au milieu des découragements, viens à notre secours afin de trouver le Christ et à le chercher sans cesse. En particulier, nous confions à ton intercession la situation des chrétiens persécutés, en particulier au Moyen Orient, toutes les formes de terrorisme et de violence et aussi la guerre civile en Syrie.

Saint Joseph, en ce jour, nous te consacrons l’Eglise, nos familles, nos communautés, le coronavirus qui ravage la Planète, apporte-nous l’aide dont nous avons Tous besoin au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. »

Prière inspirée par Mgr Dominique REY, évêque de Fréjus-Toulon

Notre Père,

Je vous salue, Joseph,

Vous que la grâce divine a comblé.

Le sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux.

Vous êtes béni entre tous les hommes, et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse, est béni.

Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous, dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.

Je vous salue, Marie,

Gloire au Père.

Acte d’espérance en saint Joseph

Saint Joseph, notre grand et très fidèle Protecteur, nous espérons avec une ferme confiance, que votre Cœur très doux nous obtiendra par les mérites de Jésus-Christ toutes les grâces dont nous avons besoin pour nous sanctifier en ce monde et pour arriver au bonheur éternel. Ainsi soit-il.

Saint Joseph, aidez-nous à vaincre le coronavirus, en respectant les consignes de confinement, à soutenir tous les soignants, les hospitaliers dévoués et épuisés ; à penser aux personnes isolées, malades, âgées qui ont besoin d’aide.

Saint Joseph priez pour les victimes décédées et leurs familles, guérissez celles qui en souffrent à travers le Monde.

Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie, ô mon aimable protecteur, saint Joseph, qu’on n’a jamais entendu dire que quelqu’un ait invoqué votre protection et demandé votre secours sans avoir été consolé. Animé(e) d’une pareille confiance je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme. Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur, mais daignez l’accueillir avec bonté. Ainsi soit-il.